Quels sont les points clés du mojo ? 2/ Le « coeur »

Une fois que vous avez impulsé un premier tremplin dans la vie de vos publics, vient le temps de nourrir leur « Coeur » de votre histoire naissante. Toute relation a besoin en effet de se nourrir d’ingrédients forts, à commencer par ce qui constitue une expérience centrale. Le design d’expérience va jouer un rôle important.  Le but de cette étape est d’installer une ou plusieurs expériences centrales qui vont constituer un momentum dans la vie des gens, un moment fort et de bascule qui changera leur vie.

Trois points sont cruciaux :

L’ACME ou pic d’intensité du moment partagé :  Comment je crée une (ou série d’) expérience(s) extraordinaire(s)? Pour créer quoi ? Qu’est ce que je cherche à créer chez les gens ? Qu’est-ce qui les motive à participer ? Quels sont leurs rôles ? Qu’est-ce qui les met en transe ? Qu’est ce qui fait que cette expérience risque d’ impacter les gens en profondeur ?  Pourquoi peuvent-ils se sentir fiers d’y avoir participé ? 

Quand deux employés de M&A demande à leurs clients de les aider à convaincre Howard Schulz de les recevoir pour faire un café, c’est l’excitation du moment (J-2) et l’intensité du défi à atteindre que les clients appréhendent. Les clients peuvent partager l’extraordinaire.   

LA CONNEXION ou le sentiment de partage : Ici il n’est pas question de wifi, mais d’empathie. De se sentir relié(e). Comment j’organise un moment de rencontre / de partage entre personnes ? Comment ce moment les interpelle et crée une véritable écoute ? Comment le moment rend possible le partage ? Qu’est ce qui fait que les individus présents dépassent s’intéressent réellement aux autres ?

Quand Ticket for change organise ses journées du voyage-déclic, il y a des rencontres « in vivo » avec des entrepreneur(e)s d’exception, dont le succès repose sur un point de vue original. Ces rencontres se réalisent au plus près du terrain (la Ferme des Amanins par exemple pour Pierre Rabbhi) et donc du terrain de jeu de l’entrepreneur.

LA LOOP ou la boucle positive : Comment créer de l’enchainement dans l’action ? Comment permettre aux gens de s’inscrire dans une boucle positive avec l’activité de la startup ? Comment la ou les expériences extraordinaires peuvent trouver un schéma de « boucles mélodiques » qui jouent avec les ressources et l’offre de la startup ? Comment je permets d’avoir du choix tout en ayant la possibilité de suivre des rites positifs ? Comment je propose un terrain de jeu ? 

Quand Zappos propose de contribuer à la « happyness company », l’entreprise laisse ses clients appeler le service client pour « passer un bon moment au téléphone ». Elle laisse aussi ses employés organiser leur espace de travail des reportages « inside » et des fêtes thématiques à leur guise. Ces moments deviennent répétitifs en fonction des envies et constituent des rites créatifs.

 

Prochaine étape : la Trace.