Piochez des tips pour votre mojo design

Vous cherchez des clés d’un design efficace ? Venez piocher les tips :

Les Mojo-tips sont des outils de design dans des situations sensibles de la vie des start-up. Ils correspondent à des enjeux stratégiques et donnent les clés qui permettent de dépasser un état critique ou au contraire de profiter d’une opportunité. Parmi la sélection :

  • Community 1st : Quand on lance une plateforme, elle peut répondre à un besoin latent, mais elle peut rencontrer des barrières fortes en matière d’usages. Il y a donc une culture à injecter dès le départ pour sensibiliser par le style de vie et non par l’offre.
  • Seed or never ! Un-e entrepreneur-e a parfois un dilemme. Stop or go on ? Des offres peuvent être pertinente sur le papier mais avoir du mal à trouver leur public, déjà en terme de notoriété tant on sait que l’attention est rare.
  • Co-offre : Le principe d’une co-offre est que l’offre soit possible et désirable. A leur début, les plateformes ont deux problèmes : elles cherchent à avoir autant d’offre que de demande. Mais aussi que l’offre soit possible.
  • Magic room : Quand on lance une offre innovante, on n’a pas toujours une offre lisible / attractive. Qui plus est si c’est une offre d’intermédiation. Dans ces cas, il faut savoir créer une sorte de « chambre magique » pour vos futurs premiers clients.
  • SocioMo : Certaines startup ont un enjeu stratégique d’interaction entre leurs publics. C’est par l’échange entre pairs que la proposition de valeur prendra toute sa dimension. Tout le défi est donc de construire une magie dans cet échange pour qu’il se concrétise et se reproduise.

Parmi les dizaines de start-up interrogées et accompagnées, revue de case-studies où les mojo-tips ont été utiles.

  • Les 10 meilleurs « startup mojos » (ou presque) 1/3 : Dans cet article 1/3 : L’ancêtre « Club Med », le pur digital player « Yelp », le social impacter « Ticket for change ».
  • Poker Place : Que faire quand on cherche à transformer la relation entre agents immobiliers et leurs indics ? Proposer une solution qui permettent à des « agents de l’ombre » à renseigner les agents et permettre à ces derniers de récompenser les meilleurs tuyaux. Problème : comment commencer et faire que la solution soit crédible ? Une illustration de #magicroom 
  • Kitchenfortwo : Dans une problématique de #co-offre, l’un des axes est de proposer une aventure plutôt qu’un marché ou une transaction. Sinon, on peut avoir du mal à construire son offre. C’est ce qui est arrivé à la startup « Kitchenfortwo » qui souhaite proposer l’intermédiation de cuisines professionnelles.
  • ClozMii : ClozMii est une appli qui vise à faciliter la revente de vêtements d’occasion autour de soi. Le tout en garantissant le sérieux des acheteurs / vendeurs et en proposant  un univers positif. Sauf que l’achat de vêtements reste une expérience basée sur le glamour. Et que les acteurs ayant innové avec succès, ont installé leurs pratiques avec des ventes évènementielles. Comment faire pour installer une offre purement digitale ? Un cas de #community1st
  • Pazapa : Quand on crée un outil pour les femmes battues, on doit faire face à un très fort bloquage inconscient (voire conscient) : le déni d’être dans cette situation et de faire partie de ce groupe social. Une illustration du #D-chain.

Et pour passer à l’action, c’est ici.