Et hop !

« Hpps » est une appli qui permet de booster les relations amicales : on ne se voit pas souvent. Hop ! On check qui est dans les parages (en fonction de son humeur), on propose un verre et on se voit proposer un endroit dans le coin. Sauf que l’appropriation ne se fait pas comme prévue… Une illustration du #seedornever

Après 6 mois d’existence, l’app plafonne à quelques centaines de téléchargement et l’usage est limité par la faible viralité. Compte tenu des app concurrentes et de l’historique de fonctionnalités (Foursquare, Amis de iphone…), il faut dépasser le pur digital pour l’instant et créer des occasions IRL pour boire un verre entre amis qui cherchent à rebooster leur relation.

Dans ce cas, une solution privilégiée est de hacker des évents, qu’on choisit « happy few »,  ou encore de nouer des partenariats avec des spécialistes de ce type d’évènements (ex: les WATO events). Cela permet d’offrir des « verres » pour une sélection d’usagers et de forcer l’usage d’un outil qui peine du côté sexyness.

Le côté « happy few » permet en plus de stimuler la participation et de rendre fiers les usagers.

Pour faciliter la participation et développer la notoriété / image, on proposera une gamification afin de trouver les meilleurs « drinks »… le plus rapidement possible. Le tout sera piloté de la plateforme avec des « pushs », facile à activer (sans besoin de développement dédié).

Pour consolider la trace émotionnelle, on proposera un concours de selfie créatif « self-friend » permettant de célébrer le moment mais aussi de valoriser les témoignages les plus créatifs. Le début de l’identité collective et donc de la communauté passe par là…

3 temps donc : jeu de rapidité, cocktail dans lieu « happy few », concours « self-friend » pour adapter l’expérience client et l’augmenter afin de garantir une première appropriation durable.